RAGE BEHIND dévoile la vidéo de Eminence or Disgrace

Le groupe français Rage Behind dévoile le titre «Eminence Or Disgrace» ainsi que sa signature avec Atomic Fire Records.

Rage Behind
Photo (c) Rage Behind

Si vous ne connaissez pas encore Rage Behind, c’est le moment de vous intéresser à ce groupe qui risque de faire parler de lui à l’avenir. Et pour cause : la formation groove moderne vient tout simplement de signer avec le nouveau mais non moins important label Atomic Fire Records. Celui-ci dispose déjà d’un catalogue impressionnant avec Helloween, Opeth, Meshuggah, Eleine ou encore les français de Heart Attack.

Nous sommes ravis de signer avec Atomic Fire Records. C’est notre première signature avec Rage Behind pour développer notre voie. Ce n’est que le début, et nous voyons déjà que nous travaillons avec de bonnes personnes, des professionnels et des passionnés. “C’est un grand pas. C’est très motivant pour notre avenir. Nous sommes dans l’équipe maintenant, et plus les gens te soutiennent, plus tu donnes. Préparez-vous tous !

Pour accompagner l’annonce de cette nouvelle étape, Rage Behind sort une vidéo pour le titre «Eminence Or Disgrace».

« C’est un message pour ceux qui pensent qu’on ne peut pas échapper à une vie qu’on n’aime plus. Oui, le chemin du changement est difficile, mais nous reste-t-il un autre choix ? Écoutez votre rage, et faites-en un allié pour atteindre votre but”, explique Edward Vale, le batteur de Rage Behind.»

Détaillant les paroles derrière le premier morceau, le vocaliste Vitali Lukas explique :

«Je ressens le besoin d’exprimer toute cette colère que nous avons et qui nous abat. Écrire à ce sujet et choisir mes mots me permet de la transformer en force et en énergie. C’est une introspection pour atteindre un meilleur soi et être fier de ce que l’on fait. Les chansons parlent de notre vengeance sur la vie, en faisant face à son obscurité…»
Rage Behind Eminence or Disgrace
RAGE BEHIND

Vitali Lukas - chant
Jerry Ho - guitare lead
Max Liva - guitare rythmique
Stan Morgan - basse
Edward Vale - batterie