Moonspell / Irreligious (live stream) / 18-06-2021

Moonspell concert livestream

Le groupe portugais Moonspell s’est produit deux soirs de suite dans une petite salle de Lisbonne, retransmis en live stream pour les fans ne pouvant se déplacer. Retour sur le premier concert, consacré à l’album culte Irreligious.

Déjà 25 ans se sont écoulés depuis le classique dark metal Irreligious de Moonspell. Quoi de mieux qu’un concert pour fêter cet anniversaire ? Malgré les restrictions sanitaires en vigueur dans de nombreux de pays dont le Portugal, le groupe a pu jouer en présence de fans dans la salle. L’audience était réduite à 300 chanceux, masqués et assis. Des conditions inhabituelles, et pas vraiment adaptées à la scène metal, mais si elles permettent d’assister à un concert, pourquoi pas… Pour les autres ne pouvant se rendre au Lisboa Ao Vivo, Moonspell proposait un live stream des concerts, Irreligious et Hermitage le lendemain. On pouvait choisir de ne voir qu’un seul concert, ou bien les deux. Cette dernière option permettait l’accès à un rappel des quelques titres. 21h à Lisbonne, 22h ici en France : que le spectacle commence.

Première partie : Irreligious, l’album culte de Moonspell

La scène reste sous une lumière bleue nuit lors de l’introduction “Perverse…Almost Religious”. Le groupe entre en scène pour “Opium”. Première impression avec ce live stream : la sensation d’être (presque) à un vrai concert pré-2020 ! Forcément puisque c’est un vrai concert me direz-vous, avec une scène, un public etc. C’est sûr que c’est moins grandiose à regarder qu’un live stream à gros moyens avec effets spéciaux (ça change, après Epica)… Mais finalement, ce qu’on attend tous, c’est ce que propose Moonspell ce soir : de la musique live, des musiciens et un public en interaction, dans une salle sombre… Et ça fait du bien. Bon, petit couac au début au niveau du son, très bas, mais qui sera vite corrigé. La qualité sonore est bonne sans être merveilleuse, et pour l’image c’est la même chose, mais cela ne gâche en aucun cas la soirée.

Lors de ce live stream, Moonspell continue de jouer les titres d’Irreligious dans l’ordre présenté sur album. Pas de surprise donc, surtout que le combo avait fait le choix de présenter la setlist en amont sur les réseaux sociaux… On enchaîne donc avec “Awake !”, puis “For A Taste of Eternity”. Fernando Ribeiro (chant) s’adresse en portugais au public, et en anglais pour ceux qui regardent à distance. On continue avec”Ruin and Misery”, suivi de “A Poisoned Gift”. Les musiciens s’octroient une pause durant l’instrumental “Subversion”, avant de revenir pour “Raven Claws”. On aurait aimé voir arriver Mariangela Demurtas (Tristania), invitée récurrente (comme sur le DVD live Under The Spell) et épouse de Ricardo Amorim, le guitarise de Moonspell, pour assurer le chant féminin du titre. En tout cas moi, j’aurais aimé la voir, peut-être ai-je trop écouté la version live… “Mesphisto”, “Herr Spiegelmann” et “Full Moon Madness” concluent l’album de 1996, qui ne fait que 9 titres. Le groupe salue et quitte la scène…seulement un court instant.

Deuxième partie avec un rappel de 6 titres !

Le concert se poursuit avec une sélection de quelques titres tirés d’anciens albums. Pedro Paixão quitte ses claviers pour la guitare. “In And Above Men” précède “From Lowering Skies” : deux titres tirés de The Antidote, sorti en 2003. Fernando nous invite à écouter une chanson de Sin Pecado, au refrain entraînant, intitulé “Abysmo”. Le chanteur remercie les fans, et insiste sur le plaisir et l’importance de jouer devant un public, malgré les circonstances. En attendant de repartir en tournée… Moonspell nous ramène à 2006 avec Memorial, et les titres “Finisterra” et “Blood Tells”.

C’est ici que s’achève le set, enfin sur le papier. Qui a envie de rentrer se coucher ? Pas le groupe en tout cas. Petit titre bonus avec un incontournable, celui qui met l’ambiance en faisant chanter les fans… “Alma Mater” ! A noter que ce titre est aussi prévu le lendemain, lors du live stream pour Hermitage…mais bon, encore quelques minutes de musique live, ne boudons pas notre plaisir !

Après environ 1h25 de concert, le live stream Irreligious de Moonspell se termine, tandis que les spectateurs quittent la salle. Un concert presque normal, à l’ancienne, qui donne de l’espoir. Encore quelques mois à tenir avant de retrouver les salles de spectacles… croisons les doigts.

A noter qu’une réédition d’Irreligious verra bientôt le jour (en pré-commande ici)

Photos : capture d’écran du live stream retransmis par Munin.Live pour Moonspell.

2 réflexions sur « Moonspell / Irreligious (live stream) / 18-06-2021 »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.