Atomic Fire, le nouveau label metal indépendant

Fondé par des anciens membres du label Nuclear Blast, Atomic Fire accueille déjà en son sein des pointures du metal.

Vous connaissez forcément Nuclear Blast, le plus gros label de metal basé en Allemagne. Créé en 1987 par Markus Staiger, il s’est imposé durant 30 ans comme la référence en signant les plus grands artistes.

Désormais, il faudra aussi compter sur une nouvelle société, Atomic Fire, fondée par Markus Staiger (propriétaire et PDG), dont le siège se situe à Donzdorf (Allemagne). Associé à Florian Milz, il créé en parrallèle Atomic Fire Records GmbH, un label dont l’objectif est de “renforcer le produit physique, ainsi que de faire avancer le secteur numérique avec des idées innovantes”.

Logo d'Atomic Fire

Atomic Fire va à la fois développer de nouveaux artistes, tout en accueillant des groupes confirmés. On retrouve déjà dans le catalogue du label Helloween, Opeth, Meshuggah, Primal Fear, Amorphis, Michael Schenker Group, Sonata Artica, Agnostic Front, Rise of the Northstar , ainsi que les projets respectifs SILVER LAKE par ESA HOLOPAINEN et White Stones.

De jeunes artistes ont également digné chez Atomic Fire : Power Paladin et At The Movies (qui comprend des musiciens reconnus).

Le nouveau label s’associe à Warner Music, Ada et Ward Records (Japon) pour la distribution. Une boutique en ligne est déjà ouverte, et un magasin physique le sera prochainement.

En France, Atomic Fire sera représenté par Olivier Garnier.

Infos : https://label.atomicfire-records.com/

4 réflexions sur « Atomic Fire, le nouveau label metal indépendant »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.