Charlotte Wessels – Tales From Six Feet Under

Artwork de "Tales From Six Feet Under".la première compilation de chansons solo de Charlotte Wessels, ex-chanteuse de Delain,

Date de sortie : 17 septembre 2021

Genre : Electro-pop-rock

Label : Napalm Records

facebook.com/OfficialCharlotteWessels/

Tales From Six Feet Under est la première compilation solo de Charlotte Wessels. Durant la pandémie, et avant l’annonce officielle de son départ du groupe de metal symphonique à succès Delain, la chanteuse ressentait le besoin de travailler seule, chez elle, dans son petit studio en sous-sol, le « Six Feet Under ». En parallèle, pour garder un lien avec ses fans, Charlotte ouvrait son compte Patreon. Une idée germa : proposer chaque mois l’une de ses compositions originales à ses fans. Face aux retours enthousiastes de ses « patrons », la Néerlandaise offre aujourd’hui la possibilité à tous d’écouter ses morceaux.

Sur cet album, il n’est donc pas question de metal : le but de ce challenge mensuel était justement d’exploiter toutes les idées qu’elle avait en tête et qui ne correspondaient pas à l’univers de Delain. D’ailleurs, la chanteuse de veut pas parler d’album, mais de compilation. Cette collection de chansons, dont le sous-titre pourrait être « Best of Patreon songs » jouit pourtant d’une cohérence remarquable. Pas de rock 70s comme l’artwork pourrait le laisser entendre : la chanteuse explore la pop et l’electro.

Charlotte Wessels expérimente, dévoile des facettes de sa personnalité pouvant surprendre. Naturellement, la chanteuse s’essaie à la nouveauté d’abord par ses textes. Sur le morceau electro dark pop « Afkicken », elle délaisse l’anglais pour sa langue natale. « Victor » propose lui un passage en français, avec la première strophe du poème « Demain, dès l’aube… » de Victor Hugo. Sur ce dernier, Wessels joue de la clarinette : surprenant dans un morceau pop, mais assez évident lorsque l’on sait que la musicienne a étudié cet instrument quand elle était plus jeune. Résultat : un morceau aux sonorités feutrées, ultra moderne sans sonner baroque.

L’opus emmène l’auditeur dans un univers pop avec « Masterpiece » ou « New Mythology ». S’ils ne pourront conquérir facilement tout le monde par leurs aspects trop mainstream, ces titres permettent de mieux découvrir le songwriting de l’artiste, capable de nous concocter des refrains accrocheurs sur une musique assez minimaliste. La chanteuse n’a pas peur de se dévoiler dans de nouveaux styles, malgré le rejet encouru par un grand nombre de métalleux.

Pour ces derniers, l’ombre de Delain plane encore sur « Superhuman », titre pop sympho dont la mélodie pourrait figurer sur un album comme Moonbathers. « Source of the Flame » s’achève par un moment vraiment rock, où les guitares se font enfin entendre de manière explicite. Sur « Cry Little Sister », reprise du morceau de la B.O. du film Génération Perdue (The Lost Boys en V.O) de 1987, la chanteuse dévoile ses influences goth-rock sur fond de metal. On décèle même un petit côté Björk dans sa façon de dérouler les couplets. Le très rock « F.S.U. » ravira aussi les fans des sons plus heavy.

Charlotte Wessels n’a pu s’empêcher d’écrire un morceau ultra mélodique avec « Lizzie ». Tout bon disque se doit d’avoir sa ballade ! Seul morceau à solliciter la participation d’un autre artiste, il se veut assez grandiloquent dans sa simplicité, avec des envolées vocales assez hautes. Et comme pour dernier pied de nez à ceux qui attendrait de cet album autre chose d’elle (à savoir, du metal), Charlotte invite Alissa White-Gluz, qui n’utilise que sa voix claire. Elle aurait pu inviter tout un tas de chanteuses, mais elle choisit celle que l’on connait surtout pour ses growls. Plutôt malin !

Tales From Six Feet Under permet à chacun de découvrir Charlotte Wessels sous un autre jour, et d’apprécier ses talents de chanteuse, mais aussi de musicienne et de compositrice. Maintenant, reste à savoir quelle direction sa carrière suivra… Peut-être qu’elle reviendra dans un nouveau groupe de metal, peut-être qu’elle s’épanouira dans une carrière solo… ou les deux ! Quelque soit son choix, Charlotte Wessels a tous les atouts pour séduire de nouveaux auditeurs, et peut envisager l’avenir sereinement.

Charlotte Wessels, ex-chanteuse du groupe de metal symphonique Delain, sort sa première compilation de chansons solo, "Tales From Six Feet Under".

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.