Halestorm + In This Moment + New Years Day // Salle Pleyel, Paris // 13-11-2019

Halestorm affiche Paris

Après Insomnium la veille, je continue mon séjour à Paris pour voir Halestorm + In This Moment + New Years Day, à la salle Pleyel.

Ce mois de novembre est bien chargé, c’est un peu l’enfer de devoir choisir entre tous les concerts proposés dans diverses salles parisiennes. Mais ce soir, c’est mon anniversaire, alors pas question de rester à la maison ! Un concert rock’n’roll et girl power est au programme !

Direction les beaux quartiers de Paris, rue du Faubourg Saint-Honoré. Si je connais le nom de cette rue, c’est seulement grâce au Monopoly. L’Arc de Triomphe étant tout près, j’arrive en mode touriste, alors que la nuit est déjà tombée, Paris revêtant ses atours de Ville Lumière.

La file est déjà longue lorsque j’arrive devant la salle Pleyel. Il fait assez frais. Les portes ouvrent enfin et le hall est vite bondé. Je suis soulagée de constater que le billet que j’ai acheté sur Ticketswap fonctionne ! C’est la première fois que j’utilise ce site. Les places fosse étaient sold out quand j’ai voulu réserver.

New Years Day

Premier groupe du plateau à investir la scène : New Years Day, mené par la chanteuse aux cheveux noirs et rouges Ash Costello. Chauffer la salle n’est pas chose facile, et encore moins lorsque le son n’est pas vraiment flatteur. Malgré quelques fans de la formation californienne, le groupe semble inconnu pour la majorité du public. Ash est dynamique, tente de faire bouger la fosse, demande au public ce chanter. La performance ne durera que 6 titres, au grand désespoir de l’autrice de ces lignes. En effet, New Years Day, malgré un style “alternative nu metal MTV pour ados” qui peut en rebuter plus d’un, est le groupe que je préfère ! Le groupe se faisant rare en France, ce set fut assez frustrant… hâte de les revoir dans de meilleurs conditions.

New Years Day Setlist Salle Pleyel, Paris, France 2019, Unbreakable

In This Moment

Place ensuite à In This Moment. On monte en notoriété, les fans de ce groupe étant plus nombreux. Je connais assez peu Maria Brink et ses comparses, n’ayant que peu accroché aux quelques titres écoutés par le passé. Ceci-dit, je ne demande qu’à être surprise et à aimer !

Effectivement, je serais surprise, car In This Moment en live, c’est bien plus que des musiciens jouant leurs plus grands succès, c’est un véritable spectacle, avec décors, costumes, chorégraphies et jeux de lumières ! Le show débute avec des danseuses masquées sur scène, vêtues de toges, dans une ambiance ésotérique. Puis Maria Brink apparaît, en body et casque micro telle une Lady Gaga du metal.

J’aurais beaucoup de mal à évoquer les titres joués ce soir, ne connaissant pas la discographie du groupe. En revanche, je peux affirmer que même sans connaître la musique, on est loin de s’ennuyer. Plusieurs changements de tenues durant le set pourront embêter ceux qui sont venus à un concert et non à un défilé de mode. En effet, les interludes entres les titres sont le point noir de la soirée, mais la contrepartie à un show visuellement intéressant. Maria Brink et ses danseuses font le spectacle, les musiciens sont présents mais attirent moins le regard. Le concert se termine avec “Whore”, où la chanteuse chantera perchée sur un pupitre, tandis que le public scandera les “Whore” du refrain. Une belle surprise.

In This Moment Setlist Salle Pleyel, Paris, France 2019, Mother’s House Of Horrors

Halestorm

Après New Years Day et In This Moment, place au groupe star de la soirée : Halestorm ! On s’attend à un show de haut niveau, à un groupe très pro, et surtout on a hâte de voir si la chanteuse Lzzy Hale déboite autant en live que sur album.

Le décor est composé de superbes lumières colorées ainsi que du logo du groupe en fond, cela tranche assez avec l’ambiance des groupes précédents. Pas de look goth ou d’ambiance ésotérique : avec Halestorm, on est dans le rock’n’roll, le hard rock.

Le show débute par le dernier single en date, “Do Not Disturb”, tiré de Vicious. Lzzy est perchée sur les très hauts talons de ses cuissardes, vêtue de collants et d’un perfecto noir, tandis que son frère Arejay porte un costume coloré derrière sa batterie. Vient ensuite “Love Bites (So Do I)” et “Mz Hyde” de l’incontournable The Strange Case Of…, qui réléva le groupe au grand public. J’ai personnellement beaucoup écouté cet album, contrairement aux autres. Je vais donc découvrir ce soir pas mal de titres sur les 17 joués ce soir. En tout cas, le groupe assure, Lzzy donne de la voix. L’ambiance est au rendez-vous dans la salle, les fans sont ravis.

Tout se passe bien, malgré la présence derrière moi de deux ou trois gars sous substances et surexcités qui manqueront de me faire tomber plusieurs fois sur les personnes devant moi. Je vais donc passer une partie du show avec le stress de mecs qui me tombent de tout leurs poids dessus, c’est un peu chiant. Mais bon, c’est comme ça, je suppose que si je veux la paix, je regarde les concerts chez moi sur Youtube.

Sur scène, les titres des différents albums se croisent, puis vient un petit instant de répis. Arejay nous fait une démonstration à la batterie, avec le bassiste Josh Smith. Le groupe revient au complet pour enchaîner les tubes, “Freak Like Me”, “Uncomfortable” et “Vicious”. L’énergie est présente dans la salle, le public chante et le groupe semble lui aussi increvable.

Moment d’émotion quand, seule dans le noir, Lzzy va dédier la chanson “I Am The Fire” aux victimes de l’attentat du Bataclan… Nous sommes à un concert en cette tragique date anniversaire. La chanteuse chantera en a capella le titre “She Won’t Mind”.

Enfin, le groupe revient au complet pour jouer le tube “I Miss The Misery”. Non seulement ce titre est efficace, et apprécié, mais les musiciens vont faire durer le plaisir, agrémentant la chanson de soli, pour faire durer le single plus de huit minutes. Quel pied ! C’est très appréciable d’entendre des morceaux retravaillés pour le live. Un superbe final pour une prestation solide. Verdict : oui c’était pro, et Lzzy si elle est parfois un peu dans la démonstration vocale, envoie du bois !

Halestorm Setlist Salle Pleyel, Paris, France 2019

En savoir plus :

New Years Day

https://www.facebook.com/nydrock

In This Moment

https://www.facebook.com/officialinthismoment

Halestorm

https://www.facebook.com/halestormrocks

2 réflexions sur « Halestorm + In This Moment + New Years Day // Salle Pleyel, Paris // 13-11-2019 »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.